L’art de communiquer avec les autres

Note de lecture Titre du livre : L’art de communiquer avec les autres Editeur : E.A.C Date :2005 R&eacu ..



12-04-2011 11:10 صباحا
mohammed
مشرف على منتدى الاستشارة و التوجيه بالثانوي الاعدادي و التأهيلي وما بعد الباك
الأوسمة:1
مشرف توجيه نت
مشرف توجيه نت
معلومات الكاتب ▼
تاريخ الإنضمام : 10-03-2011
رقم العضوية : 3
المشاركات : 4974
الدولة : المغرب
الجنس : ذكر
الدعوات : 30
قوة السمعة : 10
 offline 
forum tawjihnet


Note de lecture Titre du livre : L’art de communiquer avec les autres
Editeur : E.A.C
Date :2005
Réalisé par ELAZHARI Ab, Conseiller en orientation
 
Avant propos : 
-La nécessité d’avoir des compétences communicatives à l’écrit et à l’oral.
- Malgré l’évolution des moyens de télé communication, la bouche à oreille est toujours nécessaire et il faut savoir s’adopter à toutes les situations de l’oral.

Chapitre 1 : Définition et éléments fondamentaux de la communication 
- La mutation technique a modifié le comportement humain mais n’a pas mis à fin « la bouche à oreille» nécessaire dans divers situations d’échange. D’autre parts, le progrès technique a permis le feed back même pour la communication écrite.
- La communication est un échange de messages verbaux et non verbaux. En plus du problème du code, il y’a d’autres facteurs qui peuvent compromettre la communication (d’ordre spatial, psychique ou sensoriel).
- L’émetteur (d’un message) et la visibilité de l’objet duquel il parle.
- L’émetteur locuteur doit respecter plusieurs conditions (langue, prox émie.)
- Le récepteur doit respecter le locuteur et réagir à ses propos.
- Le message provient du code qui peut être sonore ou visuel.
- Le feed-back nécessite la participation du récepteur. Il peut être immédiate (conversation&hellipwink_3 ou différé (boite vocale).

Chapitre 2 : Pour une bonne communication : 
- Il faut avoir une compétence communicative ( phonique, linguistique, lexicale..) et sociolinguistique (statut, réa*ction de l’autre).
- Il faut des aptitudes sensorielles et une gestion du lieu et de la distance entre les interlocuteurs.

Chapitre 3 : Langue de communication
- La dominame de l’arabe dialectal mais il y’a des domaines où on utilise l’arabe classique et le français. Cette dernière est confrontée aux problèmes de l’absence d’un bain linguistique français et les différences avec l’arabe.
- L’expression orale nécessite une bonne audibilité et visibilité.
- L’importance de la voix, ses intensités, son ton.
- L’importance d’une bonne articulation.
- La prononciation doit se faire selon les normes de chaque langue. Or, plus l’apprentissage et l’emploi de la langue cible sont retardés, plus, il est difficile de redressement de la prononciation.
- L’écrit est exigé pour des situations professionnelles et sociales.
- l’importance du style.
- La lecture est dans la majorité des cas silencieuse et il est nécessaire de lire à une certaine vitesse (technique de fixation&hellipwink_3.

Chapitre 4 : Les obstacles à franchir :
- La différence de références linguistiques (problème du code).
- L’inaudibilité (raucité de la voix, surdité, bruitage, distance&hellipwink_3
- Absence de feed-back, mal entendu, divergence.
- Les inconvénients proxémiques.
- Les obstacles d’ordre psychologique : les interlocuteurs peuvent avoir les mêmes relations sociales et le même comportement mais des tempéraments différents.

Chapitre 5 : Pour bien communiquer
- Il faut opter une tactique, savoir improviser, maîtriser son corps et avoir un bon échange.
- Il faut savoir quand parler et quand se taire.
- Dans certaines situations (épreuve orale) il faut prévoir les questions.
- Il faut maîtriser les mots, la voix, le corps, les gestes et les émotions.
- Les éléments linguistiques doivent correspondre à la situation.
- Il faut chasser le trac.
- Le corps et le regard doivent être au service de la parole.
- Il faut avoir l’esprit convainquant.
- Pour les questions, il faut prévoir les réponses.
- Il faut savoir écouter.
- Savoir improviser c’est parler à la rupture de la parole où à la fuite des idées. Cela demande la spontanéité, l’évocation (images auditives et visuelles) et l’imagination.
- Echanger des regards et savoir écouter.
- Il faut suivre les traits du visage du locuteur, ses gestes et les mouvements de ses lèvres.

Chapitre 6 : Situations formelle de communication :
- Ce sont des situations organisés, prévues et élaborées, elles demandent un va et vient entre l’orale et l’écrit.
- La réalisation d’un discours nécessite plusieurs facteurs situationnels et un support visuel (plan, schéma, notes, synopsis).
- L’auditeur doit écouter et transcrire.
Les réunions :
- Les réunions demandent la concertation, et la préparation.
- Le président ou l’animateur de la réunion doit avoir du tart et doit étouffer les digressions inutiles.
L’entretien :
- L’entretien se fait entre deux interlocuteurs ayant des postues différentes mais souvent autour d’un sujet précis. Même l’interlocuteur le plus « faible » peut tirer profit s’il a du tart.
- L’entretien demande la persuasion la reformulation et la précision des questions chez l’auditeur.
- Il nécessite une bonne gestion du temps (nécessaire pour atteindre l’objectif), de l’espace et la prise en considération de l’appartenance social.

Les types d’entretien :
L’entretien d’embauche : l’interviewer évalue les capacités et les motivations du candidat et aussi les traits de la personnalité. 
L’entretien d’accueil : Son but est a d’aider un nouvel employé muté d’un autre établissement à s’adapter à l’administration et au personnel.
L’entretien d’évaluation : (épreuve oral) : Vise à évaluer les compétences et les acquis, il est important dans l’enseignement et la formation mais on peut l’utiliser dans d’autres domaines.
 
L’intérêt de ce livre
L’exposé orale : demande une préparation ( la prise de parole il faut adopter les attitudes verbales, non verbales, techniques et psychologiques adéquates.

C’est une analyse suinte mais pertinente des paramètres de communication surtout concernant le volet oral. L’auteur donne des conseils et des techniques pour mieux communiquer dans différentes situations. Il mentionne certains problèmes et attitudes nuisibles à la communication. Ce livre est plus proche de la réalité marocaine. Il peut être utilisé par les étudiants, les professeurs et des conseillers d’orientation. Ces derniers, dans le cadre d’interventions en terme d’information et de soutien, ont intérêt à mieux communiquer en ayant les techniques adéquates et en évitant les mauvaises « postures » formelles et psychologiques. Toutefois, ce livre n’est pas une analyse détaillée de l dimension communicative et il est nécessaire de lire d’autres livres qui donnent un éclairage plus approfondi sur divers paramètres de communication.

Réalisé par ELAZHARI, Conseiller en orientation
 



تم تحرير الموضوع بواسطة :tawjihnet
بتاريخ:02-04-2014 01:37 مساء




04-08-2011 06:18 مساء
مشاهدة مشاركة منفردة [1]
houda zalzouli
عضو
rating
معلومات الكاتب ▼
تاريخ الإنضمام : 29-07-2011
رقم العضوية : 446
المشاركات : 51
الدولة : المغرب
الجنس : أنثى
قوة السمعة : 10
 offline 
look/images/icons/i1.gif L’art de communiquer avec les autres
biggrin2 Merci beaucoup pour ces informations biggrin2
توقيع :houda zalzouli
اشهد أن لا إله إلا الله و أن محمدا رسول الله

08-04-2012 10:28 مساء
مشاهدة مشاركة منفردة [2]
Hazar19
عضو
rating
معلومات الكاتب ▼
تاريخ الإنضمام : 08-04-2012
رقم العضوية : 1231
المشاركات : 16
الجنس : أنثى
قوة السمعة : 10
 offline 
look/images/icons/i1.gif L’art de communiquer avec les autres
Merci , c'est intéressant !

02-06-2012 08:57 مساء
مشاهدة مشاركة منفردة [3]
HALOUA04
عضو
rating
معلومات الكاتب ▼
تاريخ الإنضمام : 20-02-2012
رقم العضوية : 935
المشاركات : 32
الجنس : ذكر
قوة السمعة : 10
 offline 
look/images/icons/i1.gif L’art de communiquer avec les autres
Merci Mr Med

17-11-2012 10:14 مساء
مشاهدة مشاركة منفردة [4]
amido
عضو
rating
معلومات الكاتب ▼
تاريخ الإنضمام : 17-11-2012
رقم العضوية : 3687
المشاركات : 12
الجنس : ذكر
قوة السمعة : 10
 offline 
look/images/icons/i1.gif L’art de communiquer avec les autres
Je vous remercie




الكلمات الدلالية
لا يوجد كلمات دلالية ..


 








الساعة الآن 02:42 مساء